Aller au contenu

Commerce animalier  

22 membres ont voté

  1. 1.

    • Animalerie
      1
    • Elevage
      3
    • Des particuliers (personnes non professionnelles)
      3
    • Refuge d'animaux abandonnés
      10
    • Je ne souhaite pas acheter d'animaux
      2
    • Je ne sais pas
      3


Recommended Posts

Bonjour à tous.

Ayant fait six années d'études dans le commerce animalier, à savoir l'animalerie et l'élevage, je souhaiterai débuter une discussion concernant ce sujet afin de connaître les avis de chacun. C'est pourquoi j'ai également mit un sondage pour visualiser plus facilement les réponses de la question qui m'intéresse le plus.

Pour la petite histoire : ayant visionné une vidéo qui critique les animaleries, je me suis senti insulté par ses créateurs et par les commentaires négatifs, alors que je n'ai rien à voir avec cela. Mais tout de même, cette critique a soulevé un point que j'aimerai partager avec vous, car j'ai pour folie projet professionnel d'ouvrir un centre canin (élevage, animalerie, education, refuge, etc.)

Je souhaiterai donc connaître votre avis et votre position sur les questions/sujets suivants. N'hésitez pas à argumenter vos propos par des exemples vécus ou connus, ou en expliquant pourquoi tel ou tel choix.

/!\ Ce topic est un débat, et non autre chose. Si vous souhaitez parler de vos animaux, parlez en ici même.

- L'animalerie, l'élevage, les refuges

Que pensez-vous de ces types d'entreprises ? Possedez-vous un animal ? Avez-vous déjà vécu de bonnes/mauvaises experiences au sein de ces entreprises ? Vers quel type d'entreprises vous dirigeriez-vous pour effectuer l'achat d'un animal ?

J'ai également mon propre avis, comme chacun. Je ne le donnerai pas tout de suite, je préfère attendre. N'oubliez-pas que l'avis général ne concerne pas l'ensemble des entreprises de France. Si vous avez également des questions à poser aux autres membres, n'hésitez pas à enrichir ce débat.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pour les refuges animaliers, car ces pauvres bêtes abandonnées méritent une seconde chance et ne demandent que de l'affection. Puis, ce n'est pas si cher comparé aux magasins spécialisés qui vendent les chiens et chats pour 800 euros au moins. Surtout qu'ils sont exposés comme du bétail, c'est un crève coeur. Pour les particuliers, c'est sympa si tu connais une personne qui veut donner un chiot ou un chaton.

'Fin bref, je suis pour adopter un animal dans un refuge et les particuliers mais contre les magasins Tru****t ou autre magasins qui les exposent comme des marchandises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai actuellement un chat, depuis 5 ans, il me semble, que nous sommes allés "acheter" à la spa la plus proche de chez nous. (Mais je ne saurais dire où ^^# )

Je n'ai rien contre les refuges animaliers. C'est bien. (C'est une super argumentation que je sors, mais j'ai du mal à trouver comment décrire ce que je pense...)

Les refuges (du peu que j'en sais) donnent effectivement une nouvelle chance aux animaux.

Je ne sais pas si ils sont publiques ou privés, ni comment ils gagnent l'argent qui leur permettent de gérer le refuge. (Hors la "vente" de leurs pensionnaires.) Du coup, je sais pas si les refuges et autre SPA ont beaucoup d'argent à consacrer aux animaux.

C'est pour ça que je ne sais pas comment me positionner par rapport à ce que je vais raconter: (très bref.)

Quand nous sommes allés chercher Zelda, j'ai été très surprise de l'état des lieux, et de la répartition des animaux et de l'espace. :

-Pour les chats (Oui, on a vu que les chats, pas les autres animaux.) les plus sociables et câlins, ils étaient installés dans une grande pièce, propre, bien aménagée, avec des jouets, des plates formes toutes mignonnes, c'était propre, et ça sentait bon.

-Et pour le reste des chats, ils étaient dans des cages PETITES, dans des petites pièces en longueur, (avec les cages les unes sur les autres, le long des murs. Il y en avait sur 2 mètres de haut) les cages étaient pas très propres, les chats ne sortaient visiblement pas, ça sentait la pisse...

Bref, nous avons donc adopté Zelda (et elle s'appelait déjà comme ça! ;) ) parmi ces chats sentant la pisse. Elle était "grosse" (elle a perdu du poids depuis, et fait 4.5 kg.) avec une otite, et un œil qui coule non-stop. (elle l'a toujours, on sait pas trop ce que c'est, mais c'est pas grave.) J'ai été très surprise de la différence de traitement entre les chats. Certes certains sont moins sociables, du coup, je peux comprendre. Mais enfin elle a passé 6 moisdans une cage, sans presque jamais sortir... Voilà.

Du coup, je me dis: est-ce uniquement à cause de la sociabilité (ou non ) des chats qu'ils sont mis là? Et la qualité des cages, est-ce à cause du peu de moyens qu'ont les refuges? Je connais pas la réponse, et du coup, je sais pas si je dois trouver mauvaises ou non les conditions d’accueil des animaux dans ce refuges.

Sinon, pour tes questions, je me tournerais de nouveau vers un refuge, si je dois adopter un animal. Enfin, je pense. Parce que les particuliers avaient qu'à faire opérer leurs bestioles!xD

Ouai, non. J'irais dans un refuge, parce que j'aurais l'impression de faire une bonne action. Enfin, je pense que c'est bien, d'adopter un animal abandonné, ou dont les maîtres sont morts etc... Bref, je pense que c'est mieux. (ça donne un petit coté "sauveur" ou super héros: " Mouaha, je suis trop gentille, car j'ai adopté un pauvre animal sans défense, et.... Oh le p*tain de b*tard de sa race! Elle a vomi sur mon tapis!!" Non, sans dec, c'est arrivé il y a quelques jours, et c'est pas le pire...)

Ah, et je pense que les personnes qui gèrent un refuge doivent être quand même bien courageuses de faire ce métier. Même si il y a la passion et tout ça, il faut quand même du courage. (Je pense.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part je suis plutôt septique pour les refuges, seul soucis, c'est que j'en ai eu des échos généralement négatif, que genre s'ils ne trouvaient pas de proprio pour les chats, au bout de quelque mois, ils les piquaient. Je ne sais pas si c'est vrai ou non, en tout cas pour ma part, mon chat viens d'un refuge, elle étais apeurée au début, surement suite au précédent maître qui devaient sans doute être des gros co*****, mais a l'heure actuel, elle vas très bien.

Donc a voir pour les refuges, après c'est aussi une seconde chance pour les animaux, donc bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je n'ai pas d'avis personnel à proprement parler sur la question ! (je n'ai jamais été confronté à ça et je ne savais pas du tout que ce genre de problèmes pouvait exister ... :/ C'est bien malheureux d’ailleurs)

En tout cas je suis tombé sur cette vidéo qui traite un peu de ce sujet : du coup je vous la mets à disposition pour ceux que ça intéresse ! Bye :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est justement cette vidéo qui m'a interpellé et qui m'a convaincu de créer ce topic. Je posterai mon avis plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso j'ai deux chats, enfin mes parents ont deux chats. La première a été récupérée à la SPA quand elle avait 6 mois, très mignonne mais un peu apathique -et pourquoi elle éternue tout le temps ?- et pour cause elle avait le coryza heureusement on l'a diagnostiquer en moins d'un mois elle était donc toujours "sous garanti" et c'est la SPA qui a payé, c'était il y a 7 ans aujourd'hui elle va très bien et à l'air heureuse.

Le second, un 3/4 de chartreux, nous a été donné par mes grands-parents il y 3 -ou 4 ?- ans, il doit venir d'une portée non désiré ou un truc de ce genre, et à part le fait qu'il soit un peu limité intellectuellement il va très bien.

Sinon j'ai récemment acheté (4€ pièce) deux poissons combattants à l'animalerie de Jardiland (difficile d'en récupéré dans des refuges...), jusqu'à présent je n'ai pas eut à m'en plaindre, le premier est mort au bout de 2 mois (de cause féline on va dire :/), le deuxième est chez moi depuis 2 semaines.

Pour ce qui est de ta question, Aki, ça dépendrait surtout de l'animal que je veux, si je veux un chat (ou un chien) j'irai plutôt vers la SPA ou une portée non désiré (ça fait bizarre de sire ça pour des chats) histoire de prendre un animal qui en a vraiment besoin mais si c'est pour des truc plus exotique (poison, rongeur, reptile) je m'orienterais plus vers une animalerie.

Pour ce qui est de la vidéo, je la trouve pas terrible. Déjà j'aime pas le fait qu'il parle d'un sujet sérieux en faisant de l'humour de bas étage, je préférai qu'il débâte, argumente plutôt que de caricaturer à outrance, surtout qu'il mélange un peu tout mais bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est maintenant temps que je vienne donner mon propre avis sur la question et sur mon point de vue général. Déjà, je suis confus de constater que sur 15 personnes souhaitant obtenir un animal, aucun ne souhaite aller en animalerie.

Il est vrai qu'il y a l'éthique du pauvre animal abandonné en refuge qui a le droit lui aussi à une chance, et je suis tout à fait d'accord avec cela. Il existe d'autres raisons, comme les prix, la qualité des renseignements, le temps, la proximité, le boycott, les images et "on dit" véhiculées, et encore beaucoup d'autres explications du fait que telle ou telle personne préfère se diriger vers tel ou tel lieu. Quoi qu'il en soit, je respecte chaque avis, dans l'idée qu'il soit expliqué, argumenté, logique selon le bon sens, constructif. Et là, on pourrait sortir des questions philosophiques, mais ce n'est pas le sujet.

Comme beaucoup, j'ai toujours aimé les animaux depuis tout petit. J'ai toujours su qu'un jour mon métier y serait lié. Suite à certains évènements, je suis arrivé dans une formation de commerce animalier avec la conviction et l'envie de leur offrir une vie idéale : je n'ai pas fait ce choix pour pouvoir m'occuper d'eux, mais plutôt pour les défendre. Selon moi, selon ce que j'ai pu voir, entendre et constater, il existe encore des gens qui ne savent pas s'occuper de leurs animaux, des gens qui les abandonnent, d'autres qui les achètent par coup de coeur pour les délaisser plus tard. A cela je dis non, et ce sont ces raisons qui m'ont poussé à me diriger vers ce métier.

Avant même de commencer mon premier stage professionnel, je suis parti avec mes propres idées sur le métier. Mais au fil des années, et cela fait maintenant six ans, je me suis vite rendu compte que les bisounours, ça n'existait pas ici également. Lors de ma deuxième année, j'ai fréquenté une entreprise très bien réputée pour l'apprentissage, mais qui au contraire m'a dégoûté totalement du métier pour des raisons que je n'expliquerais pas publiquement (attention, ce n'est pas forcément ce que vous pensez). C'est à ce moment-là que je souhaitais me diriger vers le domaine canin. Néanmoins, au début de ma formation, je voulais vérifier la mentalité des clients, comprendre leurs envies réelles, refuser les ventes s'ils ne convenaient pas à mes idées, bref offrir une belle vie aux animaux. Pour moi, et personne n'a encore réussi à me faire changer d'avis, tout le monde n'est pas qualifié pour s'occuper correctement des animaux. Il sont avant tout des êtres vivants, des êtres avec des sensations, des sentiments, et je considère les miens comme des membres à part entière de ma famille, sans tomber dans l'extrémisme (bien que certains disent que je le suis). Pour moi, il s'agit d'animaux qui n'ont pas demandé à être exploité, qui n'ont pas choisi d'être commercialisés et qui ressentent la douleur. Tout comme nos enfants et parents, je pense qu'il est important de s'occuper d'eux convenablement. Mais j'ai vite compris que ce n'est pas parce qu'on aime les animaux que l'on est une bonne personne. Même dans ce milieu, les grands comme les petits, surtout dans le commerce, peuvent tout à fait être cruels. Ce qui fait vivre aujourd'hui c'est l'argent, et parfois il faut faire certains choix si l'on veut en gagner plus.

Bref, un long pavé pour expliquer que je suis mitigé concernant l'animalerie. Mon avis tend pour le contre si je me place d'un point de vue commercial pure, mais pour si je me dirige vers l'aspect animalier pur. Il est, selon moi, impossible d'être un commercial animalier. On ne peut pas être un bon animalier si l'on suit l'aspect commercial.

Cependant, après ces quelques écrits aux noires tendances, je peux vous affirmer que toutes les entreprises ne sont pas aussi injustes. J'en ai visité, j'en ai connu, j'ai même travaillé au sein d'entreprises que j'ai trouvées justes. Et elles m'ont convaincu de réaliser un énorme projet profesionnel : un centre canin.

J'ai pour objectif d'ouvrir mon propre centre canin qui pourrait déboucher sur plusieurs secteurs tels que l'élevage et la vente, les soins médicaux, le toilettage, le dressage, le comportementalisme, le gardiennage temporaire, etc. Il s'agit d'un énorme projet, pas encore réfléchi. Même encore aujourd'hui, je le trouve irréalisable et trop "gros". C'est pour cela que je dois le tailler pour en obtenir quelque chose de possible, de peut-être petit, mais qui pourrait grandir, évoluer et s'améliorer au fur et à mesure du temps.

Pour en revenir sur mes questions.

- De mon point de vue, les entreprises animalières que j'ai citées dans mon sondage ne sont pas toutes bonnes. Comme pour tout, il en existe des bonnes comme des mauvaises, et tout dépend du point de vue dans lequel on se place.
- Je possède un animal. J'ai un chat, une petite femelle qui doit être extrêmement malheureuse vu la façon dont elle se comporte en mode "OKLM POSEYY WESH".

- J'ai vécu de bonnes comme de mauvaises choses en tant que client mais aussi en tant que vendeur, ou stagiaire.

- Si je devais acheter un animal, ce serait dans un élevage si je souhaite une race ou une espèce bien précise, une animalerie ou un refuge. Et si je devais faire un choix unique, je dirai que cela dépendrait de plein de choses.

Je m'arrête ici. Je n'ai pas écrit tout ce que je voulais dire, mais ce serait trop long, et puis je me suis tellement perdu dans mes explications que j'ai oublié ce que je voulais dire. xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai un golden retriever, pris en animalerie. Chienne superbe, lorsque l'on part en vacances on l'a fait garder la bas. Rien à redire. On voulait un chien de l'etat jusqu'a son dernier souffle, on a préféré une animalerie plutôt qu'un particulier pour être sûr. On a pas été prendre à la spa car on voulait voir le chien vieillir avec nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, j'ai répondu que je ne voulais pas acheter d'animal.
En effet, ça va paraître débile et dur mais je trouve que se faire de l'argent sur les animaux c'est comme l'esclavagisme il y a quelques années. Pourtant j'adore aller dans les animaleries pour voir ces petits animaux trop mignons dont j'ai envie de câliner et prendre soin mais j'ai horreur du comment ils sont traîtés. La majorité des vendeurs en ont rien à foutre de leur état et n'auront aucun scrupule à vendre un animal archi malade, et si vous revenez voir ce vendeur en disant que l'animal est mort peu de temps après, il serait capable de vous vendre un compagnon de remplacement avec - 20% ! Mais WTF ?! C'est quoi ce respect envers la vie ? Il est où l'humanisme là ?
Bref, mis à part ça, je n'irai pas non plus chez des éleveurs car c'est de la fornique en veux-tu en voila et beaucoup d'animaux en ressortent traumatisés... Ils sont craintifs et ne font plus confiance à personne, c'est triste ... Et on ose les donner car ils prennent leur "retraite" , ils ne servent plus... Sympa de traiter l'animal comme un objet et rien de plus.
Ce sont ces deux principales raisons qui fait que j'ai horreur qu'on se fasse du fric sur les animaux.

En ce qui concerne les associations qui vous donne le chat/ chien contre quelques euros + adhésion à leur association, ça va, car ça leur permet de les nourrir, de s'en occuper, de faire vivre l'association. (C'est comme ça que j'ai eu ma fifille que j'aime plus que tout :wub: ).



Antana, je voulais aussi te répondre par rapport aux refuges. Oui, au bout de quelques mois, les refuges, la fourrière piquent les animaux car il y a tellement d'abandons, on ne peut pas imaginer... Ils peuvent pas tous les garder et c'est malheureux. C'est pour ça qu'il faut privilégiés ce genre d'endroits quand on veut un animal, car en plus de lui donner une seconde chance , on lui sauve vraiment la vie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous je voulais vous demandé si prendre un reptil comme animal de compagnie étai une forme de maltraitance ( par rapport au fait qu'il reste constament dans de minuscule vivarum) vu que j'aimerais bien en avoir un jour mais si c'est qu' il souffre alors je préfère ne pas en avoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu ne peux pas détenir de reptile si tu ne possèdes pas de vivarium/terrarium, ou quoi que ce soit aménagé convenablement afin de respecter ses besoin et son bien-être. Certains reptiles ont même besoin d'un espace restreint, car un espace trop grand les fait stresser (le stress est potentiellement vecteur de maladies/problèmes de santé). Mais rien ne t'empêche de le sortir hors de son terrarium/vivarium l'espace d'un instant. Enfin ça dépend quoi.

 

Si l'on considère que détenir un animal enfermé c'est une forme de maltraitance, je suis à la fois d'accord et en désaccord. Si l'on part du principe que la maintenance en captivité c'est cruel car l'animal n'est pas libre, alors oui c'est une forme de maltraitance. Maintenant, un animal dans la nature connaît lui aussi le risque de mourir. Si tu es quelqu'un de bien, d'attentionné, de motivé et sérieux, qui considère les êtres vivants comme des êtes sensibles et ayant des besoins, que tu achètes l’équipement adéquat, que tu t'informes comme il se doit et que tu respecte l'animal, alors fais toi plaisir. Maintenant, si tu veux un reptile juste parce que "c'est cool" / "ça change des autres animaux de compagnie" ou "juste pour voir", alors je te déconseille.

 

Tu veux posséder un reptile ? Informes toi au maximum auprès de conseillers experts et réfléchis bien. Quitte à carrément t'informer auprès de gens qui sont spécialisés dans l'espèce ou les espèces que tu veux maintenir. Des professionnels hein. Ne fais pas forcément confiance en internet. Économise de l'argent car ce sera coûteux. Puis choisis bien l'endroit où tu veux aller : les animaleries ne sont pas les seuls endroits existants. Les élevages ne sont pas forcément les meilleurs endroits au monde.

 

J'ai fais des études sur le commerce animalier et ai travaillé dans des animaleries. Ça se sent que je n'ai pas aimé la terrariophilie ? Car c'est le cas. Ça et l'aquariophilie.

Modifié par Akiikaze

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Akiikaze, je tâcherais de suivre tes conseils.^^

Il y a 18 heures, Akiikaze a dit :

 

 

J'ai fais des études sur le commerce animalier et ai travaillé dans des animaleries. Ça se sent que je n'ai pas aimé la terrariophilie ? Car c'est le cas. Ça et l'aquariophilie.

J'ignore ce qu' est la terrariophilie et l'aquariophilie si tu pouvais me l'expliqué s'il te plaît. ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En animalerie, l'aquariophilie c'est le terme qui désigne l'étude, la passion et le loisir de s'occuper des espèces animales et végétales aquatiques. La terrariophilie, c'est pour les reptiles. Par exemple, quelqu'un qui possède un aquarium ou un bassin pour y maintenir des espèces aquatiques (plantes comme animaux) fait de l'aquariophilie. Quelqu'un qui possède un vivarium ou un terrarium pour y maintenir des reptiles fait de la terrariophilie.

Modifié par Akiikaze

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de découvrir le sujet, donc je vais donner mon avis sur la question :

 

J'ai connu deux chats depuis ma naissances : un siamois de race, Voltaire, qu'une amie de mon père lui avait confié pour son anniversaire. Il était donc issu d'un couple de siamois que la famille avait acheté dans un élevage. C'était un chat très affectueux et pacifique, à la limite du collant. Il est mort à 16 quand j'étais gamine, après une très mauvaise réaction à une opération des dents.

Le deuxième était Shogun, un chat de gouttière que nous avions adopté à la SPA. Nous l'avons adopté à ses 3 mois, il était plein de vers et très peureux, après une vie difficile dans la rue probablement. Il a été retrouvé seul, sans sa mère, il a donc été sevré de force. Il a mit un peu de temps à s'ouvrir, mais il est devenu très affectueux, bien que gardant quelques séquelles de son traumatisme (paniquant dès qu'il entendait une voix étrangère ou un toc à la porte). En septembre, cela fera un an qu'il a été tué par un chauffard, juste devant notre maison, à seulement 10 ans.

 

Mon avis sur la question est assez tranché : je suis contre les animaleries et les élevages, et je pense qu'il faut adopter.

  Tout d'abord, je pense que la notion "d'acheter" un animal est assez malsaine. C'est un être vivant, pas un objet. Le fait que certaines races soient plus chères que d'autres, comme si il y avait une "valeur" pour chaque race est assez dérangeant. Après, j'extrapole. Dans les refuges comme la SPA, il y a des frais d'adoption (150 euro environ) qui permettent au refuge de continuer leur travail, ainsi que des frais de vaccins et de stérilisation (obligatoires, mais j'y reviendrais). 

  Ensuite, il est évident que les refuges débordent. Chaque année, il y a plus d'abandons, et les refuges ne peuvent pas tous les prendre en charge, étant parfois obligés d'euthanasier des animaux car ne pouvant pas les accueillir. Les animaux âgés, handicapés (comme les aveugles, sourds ou avec une patte/oreille manquante) et les chats noirs (victimes d'une stupide superstition) sont ceux qui en sont le plus victimes, car peu de gens veulent les adopter. Je trouve personnellement (encore, ce n'est que mon avis) ridicule d'acheter un animal de race à 1000 euro quand des animaux sont littéralement en train de mourir pour être adoptés.

   Il y a beaucoup de comportements abusifs en élevage d'ailleurs, car les couples reproducteurs sont utilisés comme des vaches à lait, mourrant souvent jeunes à cause des grossesses à répétition, et parfois abandonnés après leur ménopause, quand ils sont incapables de procréer. 

  Les animaux de refuge ne sont pas moins affectueux ou moins doux que des animaux de race. Evidemment, certains ont souffert pendant leur période d'errance dans la rue et peuvent en garder un traumatisme? Mais ça ne change en rien l'affection qu'un animal peut vous porter. Les deux chats que j'ai connu avaient tout deux leur propre personnalité et comportements, mais l'affection qu'ils exprimaient étaient la même. L'affection de mon chat adopté, Shogun, me rendait encore plus heureuse, car nous savions qu'il nous accordait sa confiance, malgré le fait qu'il soit terrifié par les humains.

  Pour finir, il y a le problème de a reproduction. Les animaux de race ne sont généralement pas stérilisés, ce qui entraîne une reproduction non contrôlée, notamment avec les chats (car ils sortent plus souvent seuls). On a donc des naissances non voulues, et les bébés sont souvent abandonnés ou tués, le plus souvent dans des conditions terribles (noyades, étouffements, empoisonnements et encore pire). J'ai connu des gens qui, au lieu de stériliser leur chatte, préféraient tuer chaque portée. Des grands malades.

Dans les refuges, la stérilisation est obligatoire (du moins pour la SPA), car ils connaissent bien les conséquences d'une non-stérilisation. L'animal n'en souffre pas, c'est d'ailleurs bénéfique, par exemple le cas de la castration chez les mâles : l'animal sera moins agressif et aura un comportement moins dangereux (par exemple, un chat castré n'aura pas de grand territoire et n'ira donc pas se battre avec d'autres chats).

 

Je pense avoir tout dit.

Mais je vous en prie, stérilisez vos animaux. C'est littéralement une question de vie ou de mort.

Modifié par Akouwa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le premier chat, je ne souviens pas puisque j’étais encore un bambin

Mais le second chat étais une errante qui s'installais dans mon chez moi

Actuellement, j'ai une chatte de 18 ans, qui n'est autre que la fille de son prédécesseur

Sinon j'ai une chienne de 14 ans dont on a eu chez une personne particulier quand elle était un chiot.

 

Mais j'envisage que le prochain chien ou chat sera dans le SPA, la priorité les handicapés !  Ouais, j'ai l'empathie pour ces pauvres animaux abandonnées et non adoptés et je considère mes animaux comme quelqu'un de ma famille et pas comme un simple animal de compagnie.

Modifié par Klolla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Klolla a dit :

je considère mes animaux comme quelqu'un de ma famille et pas comme un simple animal de compagnie.

Je suis dû même avis que toi. De plus les animaux font de même pour nous.

 

Il y a 13 heures, Akouwa a dit :

 

Mais je vous en prie, stérilisez vos animaux. C'est littéralement une question de vie ou de mort.

Personnellement je pense aussi que pour les chat la stérilisation est indispensable car ils sont  trop indépendants. Mais pour les chiens je pense pas que ce soit indispensable vu qu'un chien est plus fidèles qu'un chat il est plus facile de surveiller ces rapports sexuels. Mais après la stérilisation reste le meilleure moyende contrôlé les naissances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi me suis-je lancé dans ces six années d'études professionnelles en alternance avec des stages de formation ?

J'ai toujours aimé les animaux, comme beaucoup depuis tout petit. J'ai toujours voulu travailler en leur compagnie, m'occuper d'eux. Après un an d'étude dans un autre domaine, je me suis reconverti dans la vente animalerie (en BEP Agricole et BAC Pro), puis j'ai voulu élargir mes connaissances avec un BTS TC un peu plus ouvert puisqu'il comprenait la vente animalerie et l'élevage. Lorsque je me suis dirigé vers ce BEP, je voulais apprendre à conseiller la clientèle afin de les convaincre d'offrir le meilleur pour leurs animaux. Je visais le bien-être quasi parfait pour les animaux de compagnie. J'avais trop d'étoiles dans les yeux.

 

Mon ressenti par rapport à mon expérience

Concernant le commerce animalier, j'ai pu intégrer deux jardineries/animaleries ainsi qu'une animalerie spécialisée, un élevage canin et un élevage ovin. Ces trois premières entreprises étaient les principales, puisque celles où j'y ai travaillé de 1 an à 3 ans, en alternance avec mes cours.

Au tout début, je pensais côtoyer des employés qui avaient les mêmes idées que moi. Je pense d'ailleurs que c'est le genre de désirs qu'on a lorsque l'on ne connaît pas le milieu. Mais les plus haut-placés donnent des directives qui ne permettent pas, selon le nombre d'employés, d'atteindre la perfection. Il est là le problème. Une entreprise commerciale recherche comme premier objectif à se faire de l'argent. Ce qui est normal pour exister. Le bien-être animal, ça passe après. Non pas que les entreprises où je travaillais ne s'occupaient pas convenablement des animaux présents, bien au contraire (enfin ça dépend où... Cf. l'entreprise qui a fermé ses portes. Aheeeeemmm), mais c'est compliqué d'être un parfait commercial et un parfait technicien. On est toujours un peu plus l'un ou l'autre. De mon point de vue, il devrait toujours y avoir une équipe de commerçants et une équipe de techniciens spécialisés. Chacun s'occuperait de ses affaires : la gestion commerciale d'un côté, de l'autre les animaux.

Ensuite, il y a des choses que je n'accepte et ne comprends pas : l'excuse du "né en captivité" par exemple. Sous prétexte que ces animaux sont nés en captivités, ils n'ont pas les mêmes besoins ? Un oiseau vivant dans une cage n'a t-il pas envie d'un peu plus de liberté ? Cela va de même pour les autres espèces que l'on retrouve en animalerie. Ou alors, savez-vous qu'il existe des espèces vendues encore aujourd'hui mais qui sont prélevées dans leur milieu naturel ? La faune marine par exemple. Beaucoup d'espèces sont prélevées directement dans l'océan, à l'image du film Le monde de Némo.

 

Comment vois-je les animaux (de compagnie ou non) ?

Ce sont des êtres-vivants avec des besoins vitaux et secondaires, ayant des sentiments, des émotions. Ce ne sont pas des choses. Ils pensent, ils réfléchissent, ils analysent, ils agissent. Je ne sais pas s'ils sont conscients du monde qui nous entoure, mais je pense qu'ils sont conscients de leur propre existence. Et s'ils sont ainsi, ils ne sont donc pas différents de nous. Nous faisons également parti du règne animal, avec des besoins tertiaires.

 

Comment je considère mon animal de compagnie ?

Il n'y a plus qu'un chat qui vit chez nous. Une petite femelle de 7 ans et demi, achetée en animalerie (celle qui a fermé d'ailleurs). Une Chartreuse X Européenne. Sa "sœur" nous ayant quittée, écrasée devant chez nous par une femme en voiture.

Mon père et ma sœur, bien que celle-ci ne vive plus chez nous, ne nous comprennent pas ma mère et moi qui sommes amoureux des animaux. Nous la considérons nous aussi comme un membre de notre famille. Nous avons nos habitudes avec elle. Nous nous inquiétons peut-être un peu trop souvent d'ailleurs. Mais c'est de l'amour.

Elle est bien entendu stérilisée, car effectivement les chattes non stérilisées c'est souvent la grosse inquiétude pour plusieurs raisons.

 

Si je devais faire le choix entre animalerie, élevage, refuge ou autre ?

Si je devais adopter un animal de compagnie, je pense que je me dirigerai vers un refuge. Mais uniquement s'il m'est possible d'adopter un chien ou un chat jeune. Ensuite, et cela pour une histoire d'argent, je me dirigerai vers des particuliers qui souhaitent donner les petits d'une portée. Ensuite, ce serait l'élevage, puis l'animalerie. Non pas que j'ai davantage confiance dans les élevages que les animaleries, mais c'est pour une histoire de race si je cherche une race particulière pour un comportement ou physique particulier. Je prends l'exemple du Golden retriever et du chat Norvégien.

 

De mon point de vue, est-il possible de répondre à la demande globale, en général donc, si le commerce animalier est interdit ?

Je ne dirai pas que je souhaite voir poursuivre ou s'arrêter l'existence de ce type de commerces, je dirai plutôt que j'aimerai que ce soit beaucoup plus strict, qu'il y ait davantage d'employés spécialisés et embauchés (cf. les deux équipes dont je parlais tout à l'heure), qu'il y ait des contrôles vétérinaires plus réguliers, que tout soit pensé et aménagé pour un confort optimum des animaux de compagnie (par exemple : cesser de mettre des chiens et des chats dans des cages en verre, limiter le nombre d'individus dans les cages, faire en sorte qu'il n'y ait aucune reproduction consanguine, etc.). 

Je favorise l'adoption en refuge, mais ce genre d'argument c'est valable également pour les humains. Je ne comprends pas ces gens qui, pour un animal, t'engu*ulent en te disant qu'il faut aller dans un refuge, mais qui veulent absolument un enfant avec un lien de sang. Les enfants abandonnés eux aussi méritent une famille.

Maintenant, si l'on vidait entièrement les refuges (ce qui n'arrivera jamais), voudriez-vous que les commerces types animaleries/élevages cessent d'exister pour favoriser le don par les particuliers, histoire d'arrêter d'accorder une valeur monétaire aux animaux ? Je doute sincèrement que ce soit possible.

 

Je ne souhaite donc pas voir les animaleries et élevage cesser d'exister, mais à certaines conditions très exigeantes et de l'ordre de l'utopie.

Modifié par Akiikaze

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Doctor kh a dit :

Personnellement je pense aussi que pour les chat la stérilisation est indispensable car ils sont  trop indépendants. Mais pour les chiens je pense pas que ce soit indispensable vu qu'un chien est plus fidèles qu'un chat il est plus facile de surveiller ces rapports sexuels. Mais après la stérilisation reste le meilleure moyende contrôlé les naissances.

 

Ca n'a rien à voir avec la fidélité ou pas (et puis le cliché "les chats sont moins fidèles" ou "ils sont trop indépendants", c'est un gros ramassis de bêtises). Un animal aura des rapports sexuels dans sa vie si il croise un individu de son espèce, qu'il soit stérilisé ou non. 

Si ton chien ou ton chat se balade et croise un autre chien ou chat, il y a de grandes chances pour qu'il y ai coït (et pas forcément besoin que ce soit un individu du sexe opposé).

Donc si ton animal n'est pas stérilisé, il risque soit de faire une portée, soit d'engrosser une femelle, et ça va forcément résulter avec des abandons, car élever une portée c'est du travail. Mes deux chats étaient des mâles, mais ils étaient castrés, à la fois par responsabilité, mais aussi parce que ça permet d'éviter que le chat se mette en danger pour des raisons de territoires (encouragé par les hormones mâles).

 

Ce n'est donc en aucun cas une question de fidélité. Tout animal a, par instinct, un "besoin" de se reproduire. Plutôt que de les enfermer et les rendre triste, mieux vaut les castrer/stériliser. Que ce soit les chiens ou les chats, ils ont aussi besoin de liberté et de vaquer à leurs activités. 

C'est une étape indispensable si on veut adopter un animal, et c'es un geste responsable qui permet de protéger ton animal et les autres.

Modifié par Akouwa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Akouwa a dit :

 

 

Ce n'est donc en aucun cas une question de fidélité. Tout animal a, par instinct, un "besoin" de se reproduire. Plutôt que de les enfermer et les rendre triste, mieux vaut les castrer/stériliser. Que ce soit les chiens ou les chats, ils ont aussi besoin de liberté et de vaquer à leurs activités. 

C'est une étape indispensable si on veut adopter un animal, et c'es un geste responsable qui permet de protéger ton animal et les autres.

Vu comme ça tu as tout à fait raison. Et moi qui me plein des clichés sur les animaux (cochon sale, rat agressif...) Je me suis bien planter sur ce là^^. En tout cas merci de m'avoir corrigé. Du coup je pense que si j'ai un chien ou un chat je le steriliserait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Doctor kh Pas de problème, heureuse d'avoir pu t'aider ! En effet, il ne faut vraiment pas croire les clichés liés aux animaux (tu évoques par exemple le rat, qui est souvent le plus mal vu de tous, mais qui est un compagnon adorable et propre !). Très bonne décision de ta part en tout cas :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×