Jump to content
Guest

La peine de mort

Recommended Posts

Je suis d'accord pour dire que la peine de mort est la solution "facile". Je suis d'accord pour dire que les gens sont punis en prison par d'autres prisonniers et la violence (le viol c'est rare, les prisons ne sont pas mixtes...enfin, je crois). Je suis d'accord pour dire que la prison, c'est pas "lolilol" (mais pourquoi ce mot-là précis, Djakirov...x) ?).

Par contre, dire que la prison à perpétuité équivaut à la mort, non. Je ne suis pas d'accord. Je trouve ça pire.

Ok, j'ai jamais connu quelqu'un qui pensait la même chose, mais bon...je vais ma justifier =) : quand quelqu'un va en prison pour un nombre d'années définit, même très grand, il gardera toujours l'espoir de reprendre contact avec l'extérieur, ce qui lui donne un bon argument pour se tenir à carreau pour que sa libération ne soit pas retardée. Même si ce sera dur, que le prisonnier va souffrir, il gardera espoir (pas forcément tous les jours H 24 non plus). Il sait que sa réinsertion, plus tard, sera difficile, mais au moins elle aura lieu.

A l'inverse, un prisonnier condamné à perpétuité n'a plus rien à espérer et n'hésiterai pas à se conduire comme la pire des ordures (vous me direz c'est pas pour rien qu'il est coffré à perpétuité). Mais surtout, il changerait, et pas en bien : plus violent, plus dépressif, plus bête aussi, car il n'aurait rien pour mettre son intelligence à l'épreuve. Sa personnalité changerait totalement - de toutes façons elle n'aurait plus lieu d'être - et il reviendrait à un état un peu bestial, n'obéissant qu'à la loi du plus fort. Cela pourrait le rendre fou. En tout cas, moi ça me rendrais folle.

Vous connaissez Ajax, un personnage de tragédie grecque qui a refusé l'aide de la déesse Athéna ? Pour le punir, Athéna l'avait rendu fou et, quand il a eu un moment de lucidité et c'en est rendu compte, il s'est suicidé. Bah j'ai la même mentalité : mieux vaut mourir qu'être fou.

Après j'ai un point de vue spécial, je l'admet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord pour dire que la peine de mort est la solution "facile". Je suis d'accord pour dire que les gens sont punis en prison par d'autres prisonniers et la violence (le viol c'est rare, les prisons ne sont pas mixtes...enfin, je crois).

Selon toi, les relations sexuelles dans un couple d'homme, ça se passe comment? Tu pense qu'un viol, ce n'est qu'entre personnes de sexe opposés?

Excusez moi pour les mots crus, mais pour certain hommes, si on ajoute le caractère des prisonniers, la pression qu'exerce le fait d'être en incarcéré, et le fait que les prisons ne soient pas mixtes, les monsieur vont finir par avoir très beaucoup besoin de se "soulager". Et c'est pas parce que c'est un anus et pas un vagin qu'ils vont se priver.

Si tu veux des exemples, cherche juste sur google: Viol dans les prisons.

Quand à savoir si c'est si fréquent que ça, je n'ai pas d'idée. Mais ça existe, c'est sur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh ^^'...

Je suis d'accord pour dire que les gens sont punis en prison par d'autres prisonniers et la violence (le viol c'est rare, les prisons ne sont pas mixtes...enfin, je crois).

Selon toi, les relations sexuelles dans un couple d'homme, ça se passe comment? Tu pense qu'un viol, ce n'est qu'entre personnes de sexe opposés?

[...]

Quand à savoir si c'est si fréquent que ça, je n'ai pas d'idée. Mais ça existe, c'est sur.

...Ok, j'aurais dû être plus claire là-dessus...

Déjà, je n'aurais pas dû dire "c'est rare" mais "je pense que c'est rare". Ensuite, justement, j'ai dis "rare" et non "impossible", sous-entendu que ça peut arriver. Mais je n'aurais pas dû l'affirmer aussi certainement et j'aurais dû être plus précise, c'est vrai =).

Après, j'ai pas forcément envie de faire une recherche sur google...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des fois, quand je vois certaines affaires à la télévision ou la radio, ou même dans certaines séries, je voudrais que certains criminels crèvent. Certains humains sont des pourritures, des monstres, et ne méritent pas leur misérable existence. Après tout, lorsqu'une personne torture, viole ou tue une autre, pourquoi devrait-elle elle de vivre ?

Mais lorsque j'y réfléchis avec plus de détails, je ne pense pas que la peine de mort soit la bonne solution.

Personnellement, j'ai aucun problème moral avec ça, je m'en fiche un peu de "m'abaisser à leur niveau" ou quoi que ce soit. Je m'en fiche de vouloir la mort d'un être humain que je ne connais pas, ça sera en aucun cas un poids sur ma conscience. C'est juste que la peine de mort, c'est trop rapide, sans souffrance, c'est presque trop facile. Une éponge mouillée, un coup de jus, et paf, c'est fini. Qu'est-ce par rapport à tout ce que leurs victimes ont enduré ?

Ces mecs méritent de souffrir, d'endurer ce que leur victime a subit. La peine mort, ce serait juste leur faire un cadeau, une porte de sortie.

Je pense qu'il faudrait instaurer une peine de prison à vie définitive, sans circonstances atténuantes, sans aucun moyen de raccourcir la peine, sans liberté surveillée, jusqu'à la mort du détenu. Un crime, que ce soit un meutre ou un viol, est indéfendable. On ne me fera pas croire qu'un crime est involontaire ou excusable.

Évidemment, ça poserait à certains un problème éthique, et surtout, les prisons déjà remplies ne pourrait pas appliquer cette règle. C'est irréalisable.

Mais question de justice, puisqu'une vie humaine n'est pas censée en valoir une autre, le criminel reste en vie, sans échappatoire possible, que ce soit la mort ou l'évasion. C'est la punition qu'il mérite, rajoutons à ça les traitement infligés à certains criminels en prison. On ne va pas plaindre ces monstres quand même, pour tuer ou violer quelqu'un, il faut faire preuve d'une violence sans nom.

C'est peut-être primitif, mon idée de "vengeance" ou de "châtiment", mais j'en ai rien à faire.

Ça me donne envie de gerber de voir que certains violeurs de gosses sortent au bout de 10 ans, ou que des tueurs en série réussissent à se faire passer pour des malades mentaux pour échapper à la prison.

Ces...personnes (en est-ce réellement ?) méritent juste de pourrir entre quatre murs jusqu'à la fin de leur vie, et j'espère qu'elle sera longue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis complètement d'accord avec toi. Ta tout dit, j'ai rien a rajouter. J'aurai juste été moins trash mais sinon c'est exactement ce que je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bien.

Je me permettrai à mon tour de parler franchement.

Avez-vous eu affaire à des meurtriers ou des violeurs? Vos proches se sont-ils fait torturer, violer ou tuer? Si c'est le cas arrêtez vous ici, ce message ne vous concerne pas. Je ne prétendrai pouvoir ni vous comprendre, ni me mettre à votre place.

Qui suis-je, après tout, pour comprendre la douleur des victimes?

Ceci étant dit:

A vous autres, tous indignés et assoiffés de justice que vous êtes, qui comme moi ne partagez pas cette malchance, j'aimerais poser la question: Qui êtes vous?

Qui êtes vous pour les comprendre?

Qui êtes vous pour vous mettre à leur place?

Et c'est là mon plus gros problème dans ce fameux débat sur la peine de mort. Ce sont les coléreux, les vengeurs et les justiciers qui n'ont à priori jamais subit les atrocités qu'ils qualifient d'impardonnables.

Qu'avez-vous à pardonner?

Vous parlez de soulager les victimes, de quel droit prenez-vous cette décision à leur place?

Vous savez ce que je pense de votre prétendue noblesse?

Derrière votre soi disant désir de justice se cache réellement votre soif de sang. Un instinct sanguinaire et primitif à l'origine de pas mal de joyeusetés comme le cannibalisme, l'esclavage, le génocide et responsable de bon nombre des crimes que vous êtes si pressés de punir. Œil pour œil, entend-on souvent dire. Quelle belle ironie.

C'est là toute l'hypocrisie de la peine de mort à mes yeux et la véritable raison pour laquelle je n'en serai jamais partisan tant que ma raison me le permettra. Pas parce que ça coute cher, que ça ne répare aucun crime ou que ça ne dissuade aucun criminel mais parce que pour beaucoup d'entre vous, elle ne serait qu'une trop belle occasion d'assouvir vos envies sadiques les plus primaires.

Quant à votre excuse: "Quelqu'un capable de faire ça n'est pas un être humain. Ce n'est pas une personne." C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Vouloir étancher sa soif tout en fustigeant celui qui se jette dans le ruisseau.

Il suffit de vous entendre parler de soulagement à l'idée de torturer les criminels, d'une mort longue et douloureuse car sinon c'est "trop facile", pour y discerner tout votre vice. Que croyez-vous qu'éprouvent les éventreurs en laissant leurs victimes agoniser lentement? Ces personnes ne vous dégoutent pas, elles vous inspirent.

Rendez-vous compte de votre propre bassesse avant de rejeter vos congénères pour la leur. Si je condamne leurs actions, c'est votre orgueil déplacé qui me répugne.

Si vous voulez vraiment soulager les victimes, ayez la décence de ne pas justifier votre barbarie par leur malheur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

La vache .. ça clash dure ici... --' bon moi je pense que la peine de mort n'est pas forcement la solution tout simplement car si la justice se trompe et qu'un innocent finit avec la cervelle grillé... on aura tous l'air c** non? et puis en fait je pense être plus pour la vraie perpétuité... c'est un peu une forme de peine de mort ... mais la chaise ou bien la piqûre me semble vraiment trop barbare pour une civilisation qui se dit être supérieur au autre espèce d'animaux.Ce qui m’amène a me demander : Nous civiliser oui ou non ? >.<

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis également contre la peine de mort. Pour pas mal de raisons. Certaines ont déjà été évoquée:

_Parce que ce n'est ni plus ni moins qu'un meutre légalisé

_C'est inutile. La peine de mort n'est pas très efficasse pour dissuader les criminels et de toute façon ça ne dédommage en rien les victimes ou leurs familles.

_En cas d'erreur judiciaire allez donc dire à la famille qu'on a exécuté un des leurs pour rien. . .

Mais aussi parce que je considère qu'on de devrais pas avoir le droit de retirer à quelqu'un la possibilité de reconsidérer ses actes. De prendre conscience de ce qu'il a fait et éventuellement de se repentir.

Après qu'il/elle le fasse ou non, ça le/la regarde. On a rien à redire la-dessus. Mais on ne peut pas ôter à quelqu'un cette opportunité. Tant qu'on est en vie, on a la possibilité de changer.

La (vrais) peine à perpétuité est une peine suffisante. Je suis même pour qu'on relâche une personne après vingt, trente ou quanrante ans si elle a compris la leçon. Quand aux autres vraiment cinglés qui seraient près à recommencer sitôt dehors. . . on les enferme, on jette la clef et on les laisse finir leur vie dans une cellule.

Après, comme l'a dit Apprenti (dont je suis d'accord avec chacun de ses mots), je suis très mal placée pour comprendre la souffrance des victimes et de leurs famille. Je ne suis donc pas capable de porter un jugement sur leurs désirs et leurs pensées et de toute façon, ils leurs appartiennent.

Ceci étant dit:

Nous civiliser oui ou non ? >.<

On peux effectivement se poser la question ; quand à y répondre. . . Il n'y a rien de plus nébuleux que la nature humaine. Nous sommes vraiment une espèce capable du meilleur, comme du pire. Et comme disait un humoriste dont le nom m'échappe (Coluche je crois): "Dans le pire, nous sommes les meilleurs".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais aussi parce que je considère qu'on de devrais pas avoir le droit de retirer à quelqu'un la possibilité de reconsidérer ses actes. De prendre conscience de ce qu'il a fait et éventuellement de se repentir.

Vraiment je kiff cet phrase c'est ma préféré de toute celle que j'ai lu de toi :D Oui la perpétuité ne devrait pas servir seulement a punir mais aussi, à la personne concerné, à réfléchir sur ses actes.

Bon après on peut pas dire que c'est gagner, vu que la plupart des personnes ayant commis des actes meurtriers l'ont fait par conviction...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon après on peut pas dire que c'est gagner, vu que la plupart des personnes ayant commis des actes meurtriers l'ont fait par conviction...

Je suppose que pour dire une telle chose, tu connais chacun des meurtriers personnellement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

je considère qu'on de devrais pas avoir le droit de retirer à quelqu'un la possibilité de reconsidérer ses actes. De prendre conscience de ce qu'il a fait et éventuellement de se repentir.

Je pense que certaine personne ne pense même pas a se repentir.. je commence a les considérer comme fous a ce moment là ...On ne peut même plus parler de forte tête ou bien d'obstiné non ? Si on tu quelqu'un et qu'on ne se rend pas compte de ses actes , je pense qu'on approche de la folie .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non je ne les connais pas c'est vrai. Mais je fais une supposition en me basant de ce que je vois a la télé, a la radio ou autre sur les raisons de certains meurtres. Après peut être que sa veut rien dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Personnellement, je rejoins CastleBouh sur la question ! (On s'aime nous heiiiin ?XD)

Je comprends parfaitement qu'on puisse imaginer que la peine de mort soit la bonne solution, cependant. C'est une réaction normale, quand on voit les horreurs que ces personnes peuvent faire... On a qu'une envie, c'est de les voir disparaitre de la planète.

Mais il faut surtout qu'on pense a quelque chose, c'est qu'on est des humains, les juges aussi... Et qu'on est jamais à l'abri des erreurs judiciaires, loin de la...

D'après une étude américaine, 200 détenus sur les 8000 condamnés à mort outre-Atlantique depuis les années 1970 - Le Figaro

Alors... La plupart de ces personnes voient leurs peines réduites, aujourd'hui. Mais ca n'empeche pas que dans le temps, les gens se sont faits accuser injustement, on perdu tous ce qu'ils avaient, leur bonheur et l'affection de leur famille...
Le meilleur exemple de ce que l'humain peut faire quand il est horrifié par une histoire, c'est l'histoire des Sorcières de Salem.

Mais... c'est humain après tout. Quand quelque chose d'horrible arrive, c'est naturel, encore une fois, de faire ca !

Je suis pour que le système judiciaire travaille son système de peine, avant de penser à en arriver la. De faire en sorte qu'il n'y ait d'abord plus de fous furieux qui se retrouvent en liberté sans etre inquiétés, ou de laisser dehors des violeurs d'enfants et des chauffards qui tuent et disparaissent sans aucun remord, avant d'imaginer réinstaller la peine de mort.

Pour ce qui est des familles de victimes, il est clair qu'on ne peut comprendre et juger sans y avoir été confrontés nous meme...
Cependant, cette enquete d'Amnestie International est assez intéressante... Et je pense, fidèle.

Nous croyons que la justice est rendue, uniquement lorsque les besoins de ceux qui ont été lésés sont comblés. Le problème avec la peine capitale est qu'elle maintient l'accent sur le meurtrier lorsque celui-ci appartient à juste titre aux personnes à qui l'assassin a fait du mal. L'attention mal placée est évidente par le fait que, tandis que les services cruciaux aux victimes et les programmes de prévention du crime ne sont pas financés à leur niveau optimal, l'État dépense de 4 à 7 millions de dollars par année sur un système de peine de mort, où l'accent est mis principalement sur l'assassin.

N'est ce pas totalement vrai ? Beaucoup de meurtriers sont devenus célèbres. Et quelles victimes sont restées dans les mémoires du grand public ?

Une mère d’une victime de meurtre témoigne à l’audition sur la peine de mort en Californie

Durant une audition de la Commission californienne relative à l’administration équitable de la justice sʼétant tenue à Los Angeles, la mère d’une victime de meurtre témoigna des raisons pour lesquelles elle croit que la peine de mort ne rend pas service aux besoins des victimes. La fille d’Aba Gayle, Catherine Blount, était une adolescente lorsqu’elle a été assassinée en 1980 par Douglas Mickey. Au début, Gayle dit à la Commission, « Le procureur général m’assura que l’exécution de lʼhomme responsable du meurtre de Catherine m’aiderait à guérir, et pendant de nombreuses années je l’ai cru. »

[...]

Gayle témoigna à propos de ses expériences avec la peine de mort durant les auditions, y compris ses requêtes auprès du procureur général. « Je lui ai dit que je pourrais me satisfaire d’une condamnation à perpétuité », dit-elle. « Je ne veux pas qu’un meurtre sanctionné par l’État ternisse la vie de ma superbe fille. »

Je trouve ca parfaitement éloquant. Beaucoup de familles de victimes ne sont pas aidées par la peine de mort, financièrement ou moralement. C'est des années de procès... Les procès demande de payer des avocats, etc etc...
Et en plus de ca, comme l'a dit CastleBouh, ce n'est qu'une forme de meutre légalisée.


Le frère de la victime dit que l’exécution le laissa avec un “sentiment d’horreur et de vide”.

Ronald Carlson souhaitait la vengeance lorsque sa sœur fut assassinée au Texas en 1983. Mais, lorsqu’en 1998 il fut témoin de l’exécution de la personne qui avait commis le meurtre, il changea d’opinion.

Dans une chronique en 2008 du Fort Worth Star-Telegram, Carlson disait qu’il n’avait aucune opinion sur la peine de mort avant la mort de sa sœur et se souvient du sentiment de haine et « aurait tué le responsable avec ses propres mains si l’opportunité s’était présentée ». Mais plus tard, il découvrit ceci« Assister à l’exécution me laissa un sentiment d’horreur et de vide, tout en me confirmant ce dont je m’étais déjà rendu compte : la peine de mort ne fait que prolonger la violence qui a déjà un effet puissant et corrosif sur la société. »

Enfin, voila, ce monsieur a assisté à l'éxécution du meurtrier de sa soeur, et il résume très bien le sentiment que cela laisse, finalement. C'est un prolongement de la violence.

@http://amnistiepdm.org/

Après, c'est des études qui ne reflètent pas forcément l'opinion de chacun, et je peux comprendre l'idée contraire ! Personnellement, si quelqu'un s'en prenait a ma famille, ou à mes amis, j'aurais aussi envie d'avoir ma vengeance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le film qui illustrera le plus ce débat reste encore "La Ligne Verte".

Qui est réellement digne de juger une autre personne ? Personne ne peut répondre.

La peine de mort reste une échappatoire, bien que définitive. Je n'y vois pas de la barbarie (où est-elle d'ailleurs ?), mais une peine bien trop légère. Il n'y a que deux portes de sortie pour les criminels : attendre des années ou la mort. On leur offre juste un soulagement sur un plateau d'argent !

Je ne suis pas réellement contre la peine de mort. C'est juste que ces personnes doivent souffrir, en attendant la fin de leur vie dans une cellule pourrie.

Je pense que la réelle solution est la perpétuité. Mais la perpétuité définitive, sans possibilité de réduire la peine.

Même si ça n'affecte en aucun cas ma vie, ça me mets hors de moi de savoir que des criminels sont tous les jours relâchés dans la nature parce qu'il ont fait les lèche-culs pendant 15 ans, alors qu'il ont tué ou violé un être humain. Je ne connais peut-être pas de criminel, mais j'ai entièrement le droit de les haïr. Je n'ai peut-être pas de proche ayant été assassiné ou violé, mais je ne vois pas en quoi ça changerais la façon dont je dois penser.

Après, ça reste mon avis. Je pense qu'au fond, personne ne peut vraiment juger...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le film qui illustrera le plus ce débat reste encore "La Ligne Verte".

Euh je suis pas du tout d'accords, (petit HS) La Ligne verte se sert de la peine de mort comme fil conducteur (jeu de mot fil conducteur/chaise électrique, 4/10 mais je suis fier de moi) dans le film, et le couloir de mort (littéralement) comme décors mais au final il n'y a pas de jugement de celle-ci, aucune remise en question, juste à la limite le devoir de traiter humainement (si on pense que la chaise électrique est humaine) ou du moins correctement les condamnés même s'ils restent les pires monstres aux yeux de la société.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

:35: Oh noooooon Violition ! C'était nuuul ! :30:

Mais je suis d'accord avec toi sur le film La Ligne Verte. Je ne pense réellement pas que le film soit un film polémique. Je pense que ca s'intéresse surtout à la limite entre bourreau "légalisé" et monstres.
Après tout, ce qu'on voit, c'est que la personne qui met les "monstres" à mort, peu parfois devenir plus fous encore que les tueurs.
Et qu'au contraire, si on cotoie souvent les personnes qui ont tué, on peut aussi voir leur coté "plus doux" sans que malheureusement ca ne puisse peser dans la balance.

Dans ce film, on ne sort pas du couloir de la mort. Et c'est l'angoisse, c'est ca que Stephen King a recherché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La peine de mort reste une échappatoire, bien que définitive. Je n'y vois pas de la barbarie (où est-elle d'ailleurs ?), mais une peine bien trop légère. Il n'y a que deux portes de sortie pour les criminels : attendre des années ou la mort. On leur offre juste un soulagement sur un plateau d'argent !

Je ne suis pas réellement contre la peine de mort. C'est juste que ces personnes doivent souffrir, en attendant la fin de leur vie dans une cellule pourrie.

Je pense que la réelle solution est la perpétuité. Mais la perpétuité définitive, sans possibilité de réduire la peine.

Même si ça n'affecte en aucun cas ma vie, ça me mets hors de moi de savoir que des criminels sont tous les jours relâchés dans la nature parce qu'il ont fait les lèche-culs pendant 15 ans, alors qu'il ont tué ou violé un être humain. Je ne connais peut-être pas de criminel, mais j'ai entièrement le droit de les haïr. Je n'ai peut-être pas de proche ayant été assassiné ou violé, mais je ne vois pas en quoi ça changerais la façon dont je dois penser.

Après, ça reste mon avis. Je pense qu'au fond, personne ne peut vraiment juger...

Ton discours ne fait qu'appuyer mon idée. Tu justifies ta cruauté par celle des autres et tu revendiques le droit de les haïr sans même chercher à comprendre pourquoi.

Ton attitude est à la fois hypocrite et cruelle, liberté de penser ou pas.

Après, ça reste mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Ligne verte se sert de la peine de mort comme fil conducteur dans le film, et le couloir de mort comme décors mais au final il n'y a pas de jugement de celle-ci, aucune remise en question, juste à la limite le devoir de traiter humainement ou du moins correctement les condamnés même s'ils restent les pires monstres aux yeux de la société.

Je voulais plutôt évoquer la façon dont les prisonniers deviennent "les gentils" et le (connard de) geôlier "le méchant". On est ému par la mort de certains criminels, c'est plutôt dérangeant et paradoxal si on y pense. Bref, je voulais pas m'étendre là-dessus.

Ton discours ne fait qu'appuyer mon idée. Tu justifies ta cruauté par celle des autres et tu revendiques le droit de les haïr sans même chercher à comprendre pourquoi.

Ton attitude est à la fois hypocrite et cruelle, liberté de penser ou pas.

Après, ça reste mon avis.

Je ne vois pas en quoi ne pas pouvoir aimer ou supporter qu'un humain tue ou viole est de la cruauté. Tant que ça reste du verbal, la cruauté n'est nulle part.

C'est plutôt ça qui est hypocrite, le fait de prétende ne détester personne.

Je ne vois pas en quoi je suis hypocrite, je pense que me suis exprimée clairement et honnêtement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

×