Everlis

L'homosexualité

508 messages dans ce sujet

Le 24/02/2017 à 23:53, Akouwa a dit :

Ça me dégoûte de voir que même dans un pays comme la France, le pays des droits de l'Homme, on a toujours des manifestations anti-LGBT, des débats sur l'accès à l'adoption pour les parents homosexuels, des insultes et clichés homophobes qui sont banalisées, et des injustices qui sévissent partout. Il y a encore quelques années, une personne homosexuelle ne pouvait pas donner son sang, et pour maintenant le donner, doit ne pas avoir eu des relations sexuelles pendant 6 mois ! Et ça, alors qu'on a toujours besoin de plus de sang ! On préfère refuser du sang sain plutôt que sauver plus de vies. 

Le mariage pour tous a fait polémique des mois durant, des personnes qui n'étaient même pas concernées par ça luttaient contre la loi ! 

Je ne suis pas vraiment homosexuelle, mais autant des débats sur une chose qui devrait être acquise, c'est-à-dire que "tous les humains naissent et demeurent libres et égaux", c'est pas normal. 


En fait je pense que les gens sont restés coincés dans le passé. Ils ne sont pas au courant que les gens "hétéros" peuvent aussi choper des maladies lors de rapports non protégés et que l'homosexualité n'est pas une maladie. J'en tiens pour preuve cette championne que j'ai retrouvé récemment au gré de mes pérégrinations sur Internet :
 


Ce genre de personnes est effrayant. Je me demande bien ce qu'on a fait pour mériter un ramassis de tordus pareil (le pire c'est que j'en ai dans ma famille, des vieux). La sexualité c'est quelque chose qui relève du privé, donc pourquoi vous nous les cassez avec vos manifs ? Les gens font ce qu'ils veulent du moment qu'ils n'embêtent personne. J'ai bien plus peur de ces "hétéros" que de ces soit-disant malades homosexuels. J'ai plein d'amis bi/homo, ils sont les gens les plus adorables que je connaisse, et je ne peux moi-même pas dire que je ne le suis pas; on peut toujours tomber fou amoureux d'une personne indépendamment de ce qu'elle possède à l'entrejambe, de par ses qualités ou d'autres choses.

Donc si cette chose ignoble qu'est "La manif pour tous" pouvait s'évaporer sans un bruit et que ses militants puissent apprendre le sens du mot "tolérance", on aura déjà fait un grand pas vers le pseudo "liberté" dont notre pays est si fier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et encore, c'est qu'un échantillon

 

https://www.facebook.com/Qofficiel/videos/1468215256535757/

 

Ils sont mignon ces anti-LGBT, à croire qu'ils viennent d'une autre planète où la tolérance et le respect d'autrui n'existe pas :)

Modifié par KH4EVER du 68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, KH4EVER du 68 a dit :

Et encore, c'est qu'un échantillon

 

https://www.facebook.com/Qofficiel/videos/1468215256535757/

 

Ils sont mignon ces anti-LGBT, à croire qu'ils viennent d'une autre planète où la tolérance et le respect d'autrui n'existe pas :)


Merci mec je n'arrivais plus à retrouver cette vidéo qu'un pote m'avais montrée ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il était temps que je découvre ce sujet! Pour ma part, j'ai pas envie de labeller mon orientation sexuelle (hipster dans l'âme tavu), mais on peut me considérer comme pansexuelle (filles, garçons, autres genres ou même non-genre, je m'en fous de comment la personne que je peux aimer se définit) et ça ne me dérange pas.

Même avant, quand je me considérais juste comme bisexuelle, je voyais des personnes dire "oui mais on peut pas aimer les filles et les garçons en même temps, c'est pas possible", "soit t'es homo, soit t'es hétéro" ou encore "c'est impossible d'avoir une relation stable avec un(e) bi, il/elle est attiré par tout le monde!", j'en passe et des meilleures. Je suis même déjà tombée sur un poste tumblr de militants homosexuels disant que les bisexuels ne méritaient pas de participer à la gay pride ni d'arborer le drapeau multicolore. Excuse me?

J'ai jamais compris l'homophobie. Je comprends que certaines personnes puissent être gênées parce-qu'elles n'ont pas grandi avec cette idée d'homosexualité, mais de là à organiser la manif pour tous, vouloir priver des personnes de droits fondamentaux, aller insulter et tabasser un inconnu parce-qu'il a embrassé une personne du même sexe... Je pense à mon grand-père maternel, qui avoue essayer de comprendre tout ce qui a un rapport avec l'homosexualité mais n'y arrive pas parce-qu'il n'a pas grandi avec ça; et pourtant il ne dirait jamais de mal de cette communauté (qui est aussi la mienne, quand même) et est contre les violences que l'on peut subir. Et pour ça, il a mon plus grand respect.

Quant au coming out... Je n'en vois pas vraiment l'intérêt. Ma famille ne sait pas que je ne suis pas hétéro (même si je pense que ma mère croit que je suis lesbienne) et je n'ai pas forcément envie de leur dire, puisque ça me concerne moi. Et sûrement la personne avec qui je pourrais être en couple (eh oui, je n'ai encore jamais eu de copain/copine). Je vois bien une personne hétéro voir ses parents pour leur dire qu'elle est hétéro : ça paraît absurde hein? Eh bien c'est comme ça je ressens le coming out. Je ne dis pas qu'on ne doit pas le faire, si une personne en ressent le besoin je ne juge absolument pas, je veux plutôt dire que je ne me sens pas concernée. Mon orientation sexuelle est tellement évidente pour moi et je l'assume, que je ne ressens ni l'envie ni le besoin d'en parler à ma famille.

Sinon, je n'ai jamais subit d'actes d'homophobe "directs" (j'ai pas vraiment d'autres mots). Juste le jour où j'ai dit mon ex-meilleure amie que j'étais bi, elle m'a direct demandé si j'étais amoureuse d'elle (sans avoir l'air suspicieux ni rien, juste demandé). Pas méchant mais un peu vexant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceux qui répètent que l'homosexualité n'est pas naturel ne se justifie jamais ou n'ont jamais fait de recherches poussés. Il suffit de deux secondes sur internet pour trouver que plusieurs centaines d’espèces animal sont homosexuels(http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/l-homosexualite-parfaitement-naturelle-450-especes-concernees-0513.shtml), et si ils répliquent en expliquant que nous sommes des humains, alors il n'y a qu'à lui rappeler que, tous d'abord, nous sommes bien des animaux et ensuite, autrefois, les grecques pensé que le véritable amour étaient entre hommes et que les romains étaient tous considérés comme bisexuel. On observe donc qu'avec le temps la pensée commune sur se sujet à régresser et c'est bien dommage, je n'arrive pas à comprendre cette façon de pensée et je me trouve bien chanceuse d'avoir des parents compréhensifs sur se sujet car beaucoup de personnes n'ont pas cette chance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, l'humain de base serait bisexuel, avec (ou non) une préférence pour un genre ou l'autre. Quand on y réfléchit bien, le sexe d'une personne ne fait pas partie de nos "critères" d'attirance non ? Je pense que c'est la société qui nous met dans des cases, finalement, ce qui nous plaît chez une personne, ce sont ses caractéristiques psychologiques/mentales/physiques, pas biologiques. Je ne me suis même pas personnellement posé la question de mon orientation.

Je comprend les personnes qui cherchent un "mot" à mettre sur leur orientation sexuelle, mais au final ça range les personnes dans des cases plutôt que de les libérer. Après, c'est vraiment un avis perso.

 

@Equinoxe, comme tu l'évoquais, il y a ce comportement bizarre lorsqu'une personne annonce qu'elle est gay, ses amis du même sexe lui demande si elle est attirée par eux. C'est une sorte d'homophobie, on ne poserais jamais cette question à un hétéro... Comme si le fait d'être homo signifiait "sauter sur tout ce qui bouge" ! Y'a limite une peur à ce niveau là de la part de quelques personnes, surtout chez les hommes hétéro. Souvent, les gens n'ont même pas conscience qu'ils discriminent, c'est ça qui est triste.

 

@Medhas En même temps, il ne faut pas chercher, homophobie et culture ne vont jamais de paire xD

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour
 


Au revoir

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/04/2017 à 22:10, Equinoxe a dit :

Juste le jour où j'ai dit mon ex-meilleure amie que j'étais bi, elle m'a direct demandé si j'étais amoureuse d'elle (sans avoir l'air suspicieux ni rien, juste demandé). Pas méchant mais un peu vexant.

 

Le 19/04/2017 à 23:43, Akouwa a dit :

C'est une sorte d'homophobie, on ne poserais jamais cette question à un hétéro...

 

MDR tu crois ? Tu crois sincèrement qu'on ne posera jamais ce genre de question à des hétéros ? J'embrasse ma meilleure amie sur la bouche on me dit rien ou "entre filles c'est mignon", je fais un câlin des plus platonique à mon meilleur ami et ça y est, pour à peu près tout le monde je sors avec lui :x

Le problème n'est pas là. "Homophobie" est un mot trop fort pour qualifier quelque chose dont on se méfie parce qu'on ne le connait/comprend pas. Se méfier ne veut pas dire détester ou rejeter, c'est juste prendre de la distance, observer pour voir si on peut comprendre ou accepter.la chose, une sorte d'entre-deux phases.

 

Après il y a longtemps ici même @Akouwa, un garçon disait qu'en soirée il était mal à l'aise quand un gay était trop près de lui. Je lui ai répondu, et ça rejoint ce que tu disais plus haut, que les gays ne sont pas attirés par tout les hommes, comme les hétéros ne sont pas attirés par toutes les femmes.

C'est vrai que la plupart du temps les gens ne réalisent pas qu'ils discriminent. Mais ce sont avec des petits constats comme celui-ci, avec des arguments avancés avec logique qu'on le fait comprendre petit à petit. Les discours grandiloquents et agressifs ne convainc personne s'ils sont trop vagues. La preuve : la réponse de ce garçon ressemblait à "ah oui, je n'avais pas vu les choses comme ça, en effet". En d'autres termes, ça l'a fait réfléchir. Pourtant ce n'était que de la pure logique, une remarque lucide, et non tout un discours.

Bon, après t'as les gens trop cons pour accepter la logique, mais pas besoin de leur parler...par contre il faut parler à leurs enfants :v

Pour ce qui est des cases, je suis d'accord avec toi. Mais pour l'instant c'est trop tôt pour penser les abolir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites